Rouille du caféier Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Rouille du caféier
Image illustrative de l’article Rouille du caféier
Pustules sur la face inférieure d'une feuille.

Type Maladie fongique
Noms communs Rouille du caféier,
rouille des feuilles du caféier,
rouille orangée
Agents Hemileia vastatrix
Hemileia coffeicola
Hôtes Coffea arabica,
Coffea canephora
Code OEPP HEMIVA, HEMICO
Répartition Pantropicale

La rouille du caféier, ou rouille des feuilles du caféier, est une maladie fongique qui affecte les caféiers causée par des champignons basidiomycètes, Hemileia vastatrix et Hemileia coffeicola, et répandue dans toutes les régions caféicoles du monde. Cette maladie affecte d'abord les feuilles et est favorisée par l' humidité et une température optimum comprise entre 22 et 24  °C. C'est l'une des plus graves maladies susceptibles d'affecter les caféiers, qui entraîne des pertes de rendement et des baisses de qualité du produit, avec des conséquences économiques graves dans les pays concernés.

Histoire

La rouille du caféier est largement présente chez les caféiers sauvages d' Éthiopie, mais à un niveau modéré, sans dommages pour les plantes [1]. Elle a été signalée pour la première fois dans la région du lac Victoria sur des caféiers sauvages, puis a été décrite scientifiquement pour la première fois en 1868 à Ceylan ( Sri Lanka) au jardin botanique de Peradeniya [2]. La maladie s'est répandue dans l'île et en moins de 20 ans a entraîné la destruction de nombreuses plantations de caféiers et finalement la fin de cette culture, souvent remplacée par celle du théier.

Par la suite la maladie s'est répandue dans toutes les zones caféicoles du monde en trois vagues [1] :

Notes et références

  1. a et b (en) Stuart McCook, « Global rust belt: Hemileia vastatrix and the ecological integration of world coffee production since 1850 », Journal of Global History, vol. 1,‎ , p. 177-195 ( DOI  10.1017/S174002280600012X., lire en ligne)
  2. a et b Razafindrambahy Razafindramamba, « Biologie de la rouille du Caféier », Revue de Mycologie, vol. 23, no 2,‎ , p. 177-200 ( lire en ligne).
  3. (es) « Roya del Café », sur The American Phytopathological Society (consulté le 21 octobre 2017).

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • (fr) Félix Pierre Louis, La rouille du caféier, Institut interaméricain de coopération pour l'agriculture, , 2e  éd., 43  p. ( ISSN  0534-5391, lire en ligne)
  • (en) Ajjamada C. Kushalappa, Albertus B. Eskes, Coffee Rust: Epidemiology, Resistance, and Management, CRC Press, , 360  p. ( ISBN  9780849368998, lire en ligne)

Liens externes