Quatre gendarmes Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les « quatre gendarmes » (Four Policemen en anglais) est un concept proposé par Franklin D. Roosevelt pour sauvegarder la paix dans le monde après la Seconde Guerre mondiale. Il comprend les quatre principaux Alliés de la Seconde Guerre mondiale (également appelés le « Big Four ») : les États-Unis, le Royaume-Uni, l' Union soviétique et la République de Chine.

Idée

L' Organisation des Nations unies imaginée par Roosevelt consiste en trois branches : une branche exécutive et une branche du maintien de la paix comprenant le « Big Four », et une assemblée internationale représentant les États membres de l'ONU [1].

Les quatre gendarmes auraient la charge du maintien de la paix dans leurs sphères d'influence respectives : le Royaume-Uni au sein de son empire et en Europe de l'Ouest ; l' Union soviétique en Europe de l'Est et en Eurasie centrale ; la Chine dans l' Asie-Pacifique, et les États-Unis dans l' Hémisphère occidental. Tous les pays jugés menaçants par les quatre gendarmes auraient été désarmés pour empêcher l'éclatement de nouvelles guerres [2].

Réalisation

Ce concept a été réalisé sous la forme des membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, mais ses pouvoirs ont été significativement diminués comme compromis avec les critiques internationalistes [2]. La France a été ajoutée plus tard au Conseil de sécurité, notamment en raison de l'insistance de Charles de Gaulle [3].

Notes et références

  1. (en) Townsend Hoopes et Douglas Brinkley, FDR and the Creation of the U.N., Yale University Press, ( ISBN  978-0-300-08553-2).
  2. a et b (en) John Lewis Gaddis, The United States and the Origins of the Cold War, 1941–1947, Columbia University Press, ( ISBN  978-0-231-12239-9).
  3. « ONU : la bataille de de Gaulle, 1944-1945 », sur https://www.programme.tv/ (consulté le 27 décembre 2018)