Manila Bulletin Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Manila Bulletin
Image illustrative de l’article Manila Bulletin
En-tête du journal.

Pays Drapeau des Philippines Philippines
Langue Anglais
Périodicité Quotidien
Format Grand format
Genre Généraliste
Diffusion 349 000 - 419 000 ex. ( 2012 [1])
Fondateur Carson Taylor, H. G. Farris
Date de fondation (il y a 119 ans)
Éditeur Manila Bulletin Publishing Corporation
Ville d’édition Manille

Propriétaire Voir « Actionnariat »
Directeur de publication Hermogenes P. Pobre
Rédacteur en chef Crispulo J. Icban, Jr.
ISSN 0116-3086
OCLC 42725386
Site web www.mb.com.ph

Le Manila Bulletin, anciennement le Manila Daily Bulletin ou le Bulletin Today, est un journal des Philippines. Fondé en 1900, il s'agit du premier quotidien grand format en anglais en termes de diffusion. Il est publié par la Manila Bulletin Publishing Corporation.

Historique

Le Manila Daily Bulletin est créé en 1900 par les Américains Carson Taylor et H. G. Farris [2], [3], [4]. Le contexte était alors celui de la conquête des Philippines par les États-Unis, et ces derniers favorisaient les journaux anglophones tout en contrôlant la presse nationaliste [5], [6]. En 1912, le journal, qui était auparavant gratuit, se professionnalise en devenant un quotidien généraliste payant au format tabloïd [7], [6], puis adopte en 1918 le grand format [8]. La société Bulletin Publishing Company est créée pour l'éditer. Le journal a plutôt mauvaise presse à ses débuts, étant considéré comme un outil de propagande américain [7].

Hans Menzi rachète et modernise le journal en 1957 [7]. En 1963, il s'agit du quatrième quotidien aux Philippines en termes de diffusion, avec 38 000 exemplaires par jour [6].

Après la déclaration de la loi martiale par Ferdinand Marcos en 1972, la plupart des journaux sont interdits. Cependant, Menzi étant un proche de Marcos, le journal réapparaît rapidement sous le titre de The Bulletin Today. L'information était alors fortement contrôlée, même si des journalistes femmes du Bulletin glissent quelques incises anti-Marcos dans les colonnes du journal [9]. Après la révolution de 1986 et le renversement de Marcos, le quotidien reprend son nom de Manila Bulletin, mais perd un temps en popularité et fait l'objet d'enquêtes pour sa proximité supposée avec Marcos (qui possédait en réalité 74 % de la Bulletin Publishing Corporation) [9], [3].

L'homme d'affaires Emilio Yap, qui était entré au capital du journal en 1961, devient le président de la Bulletin Publishing Corporation après la mort de Menzi en 1984. Il renomme la société éditrice en Manila Bulletin Publishing Corporation en 1989 et la lance en bourse en 1990, au Philippine Stock Exchange.

Diffusion

En 2012, le Manila Bulletin est imprimé à 349 000 exemplaires du lundi au samedi, et à 419 000 exemplaires le dimanche, en faisant le quotidien grand format le plus diffusé du pays [1]. Il est plus généralement considéré comme un des principaux journaux du pays [2].

Actionnariat

La Manila Bulletin Publishing Corporation est cotée au Philippine Stock Exchange ( Bourse de Manille) à hauteur de 1 767 730 926,72 pesos philippins le 18 mars 2018 [10]. Les principaux actionnaires sont U.S. Automotive Company (avec environ 54 % des parts) et USAutoco (avec environ 23 % des parts), deux filiales appartenant à l'empire de la famille Yap. Menzi Trust Fund Incorporated est le troisième actionnaire avec environ 8,4 % des parts [3].

Références

  1. a et b (en) « Communications », dans The Philippines Yearbook 2013, Philippine Statistics Authority, ( lire en ligne), tableau 20.13
  2. a et b (en) Artemio R. Guillermo, Historical Dictionary of the Philippines, Scarecrow Press, ( ISBN  9780810872462, lire en ligne), p. 310
  3. a b et c (en) « Manila Bulletin Publishing Corporation », Media Ownership Monitor, Reporters sans frontières (consulté le 18 mars 2018).
  4. (en) Silvino Pugeda Chico, A History of the Press and Public Opinion in the Philippines, San Diego State College, , p. 68 (thèse de master).
  5. (en) Ross Eaman, Historical Dictionary of Journalism, Scarecrow Press, ( ISBN  9780810862890, lire en ligne), p. 235.
  6. a b et c (en) John A. Lent, « The Press of the Philippines: Its History and Problems », Journalism & Mass Communication Quarterly, vol. 43, no 3,‎ , p. 739-752 ( lire en ligne).
  7. a b et c (en) « IV. Philippine Newspapers During the American Occupation », sur Philippine Press History, (consulté le 17 mars 2018).
  8. « The Manila Bulletin on its 117th year today », Manila Bulletin, .
  9. a et b (en) Doreen G. Fernandez, « The Philippine Press System: 1811-1989 », Philippine Studies, vol. 37, no 3,‎ , p. 317-344 ( lire en ligne).
  10. (en) « Stock Data: Manila Bulletin Publishing Corporation » (consulté le 18 mars 2018).

Voir aussi