Leslie Murray Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Murray.
Leslie Murray
LesM.JPG
Leslie Murray en 2004.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Nabiac ( en) Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
Taree Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Les Murray Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Leslie Allan Murray Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Genre artistique
Site web
Distinctions
Liste détaillée
Australian National Living Treasure
Christopher Brennan Award ( en)
Prix de poésie Kenneth Slessor
Queen's Gold Medal for Poetry ( en)
Officier de l'ordre d'Australie () Voir et modifier les données sur Wikidata

Leslie Allan Murray, dit "Les", né le à Nabiac ( Nouvelle-Galles du Sud) et mort le à Taree (Nouvelle-Galles du Sud) [1], est un poète et critique australien.

Biographie

Leslie Murray est atteint d'autisme-asperger [2]. Il fait ses études primaires et secondaires à Nabiac, puis au lycée de Taree. En 1957, il commence ses études à l' Université de Sydney où il apprend les langues modernes et devient traducteur professionnel. Lors de son séjour à l'université, il se convertit au catholicisme. Il sert dans la marine australienne. En 1969, il écrit à plein temps après avoir passé quelque temps à voyager et à achever son cursus.

Leslie Murray a été rédacteur en chef de la revue Poetry Australia de 1973 et 1979, avant de participer à une autre publication, Quadrant  (en) [3].

Auteur d'une quarantaine d'ouvrage, dont une grande anthologie de la poésie australienne intitulée New Oxford Book of Australian Verse (1986). il est considéré comme "le plus grand poète australien de sa génération" [4], [5] et l'un des plus productifs de la littérature australienne, et jouissait d'une aura auprès de nombreux critiques et lecteurs.

Catholique engagé [6], conservateur modéré, il s'engage à la fin des années 90 en proposant son aide au Premier ministre de l'époque, John Howard, pour rédiger un nouveau préambule à la Constitution australienne [7].

Son œuvre est largement récompensée par de nombreux prix, Prix TS Eliot, Prix Petrarque, Queen's Gold Medal for Poetry, qui lui a été attribuée sur recommandation du poète Ted Hughes. Il a aussi été pressenti à de nombreuses reprises pour le prix Nobel de littérature [8].

Œuvres

Poésie

  • 1965 : The Ilex Tree (avec Geoffrey Lehmann), Canberra, ANU Press [9]
  • 1969 : The Weatherboard Cathedral, Sydney, Angus & Robertson [9]
  • 1972 : Poems Against Economics, Angus & Robertson [9]
  • 1974 : Lunch and Counter Lunch, Angus & Robertson [9]
  • 1976 : Selected Poems: The Vernacular Republic, Angus & Robertson [9]
  • 1977 : Ethnic Radio, Angus & Robertson [9]
  • 1982 : Equanimities
  • 1982 : The Vernacular Republic: Poems 1961-1981, Angus & Robertson ; Édimbourg, Canongate ; New York, Persea Books, 1982 et (édition révisée et élargie) Angus & Robertson, 1988 [9]
  • 1983 : Flowering Eucalypt in Autumn
  • 1983 : The People's Otherworld, Angus & Robertson [9]
  • 1986 : Selected Poems, Carcanet [9]
  • 1987 : The Daylight Moon, Angus & Robertson, 1987; Carcanet 1988 et Persea Books, 1988 [9]
  • 1994 : Collected Poems, Port Melbourne, William Heinemann Australia [9]
  • 1989 : The Idyll Wheel
  • 1990 : Dog Fox Field Sydney : Angus & Robertson, 1990; Carcanet, 1991 et New York, Farrar, Straus et Giroux, 1993 [9]
  • 1991 : Collected Poems, Angus & Robertson, 1991 ; Carcanet, 1991; Londres, Minerva, 1992 et (confiés à The Rabbiter's Bounty, Collected Poems), Farrar, Straus et Giroux, 1991 [9]
  • 1992 : Translations from the Natural World, Paddington : Isabella Press, 1992 ; Carcanet, 1993 et Farrar, Straus et Giroux, 1994 [9]
  • 1994 : Collected Poems, Port Melbourne, William Heinemann Australie [9]
  • 1996 : Late Summer Fires
  • 1996 : Selected Poems, Carcanet
  • 1996 : Subhuman Redneck Poems [9]
  • 1999 : New Selected Poems, Duffy & Snellgrove [9]
  • 1999 : Conscious and Verbal, Carcanet, Duffy & Snellgrove [9]
  • 1999 : Freddy Neptune, Carcanet and Duffy & Snellgrove [9]
  • 2000 : An Absolutely Ordinary Rainbow
  • 2000 : Learning Human, Selected Poems, Farrar Straus Giroux ; publié aussi sous le titre Learning Human, New Selected Poems, Carcanet, 2001 [9]
  • 2002: Poems the Size of Photographs, Duffy & Snellgrove et Carcanet
  • 2002 : New Collected Poems, Duffy & Snellgrove ; Carcanet, 2003
  • 2007: The Biplane Houses
  • 2010: Taller When Prone, Black Inc Publishing
  • 2011: Killing the Black Dog: A Memoir of Depression, Farrar, Straus and Giroux, 86 pp (autobiographical)[3]
  • 2012: The Best 100 Poems of Les Murray, Black Inc Publishing[26]
  • 2014: New Selected Poems, Farrar, Straus and Giroux
  • 2015: Waiting for the Past, Carcanet
  • 2015: On Bunyah, Black Inc Publishing[27]
  • 2018: Collected Poems, Black Inc Publishing

Ouvrages en prose

  • 1978 : Peasant Mandarin - recueil d'essais, St. Lucia
  • 1984: Persistence in Folly: Selected Prose Writings, Angus & Robertson
  • 1984: The Australian Year: The Chronicle of our Seasons and Celebrations, Angus & Robertson
  • 1990: Blocks and Tackles, Angus & Robertson
  • 1992: The Paperbark Tree: Selected Prose, Carcanet; Minerva, 1993
  • 1999: The Quality of Sprawl: Thoughts about Australia, Duffy & Snellgrove [9]
  • 2000: A Working Forest, essays, Duffy & Snellgrove
  • 2002: The Full Dress, An Encounter with the National Gallery of Australia, National Gallery of Australia

Collection en tant qu'éditeur

  • 1986: Anthology of Australian Religious Poetry (editor), Melbourne, Collins Dove, 1986 (new edition, 1991) [9]
  • 1991: The New Oxford Book of Australian Verse, Melbourne,Oxford University Press, 1986 and Oxford, Oxford University Press, 1991, 1999 [9], [10]
  • 1994: Fivefathers, Five Australian Poets of the Pre-Academic Era, Carcanet Press [9]
  • 2005: Hell and After, Four early English-language poets of Australia Carcanet [9]
  • 2005: Best Australian Poems 2004, Melbourne, Black Inc. [9]
  • 2012: The Quadrant Book of Poetry 2001–2010, Sydney, Quadrant Books [9]


Edition en français

  • Daniel Tammet a traduit et publié en 2014 une sélection de poèmes de Murray intitulée C'est une chose sérieuse que d'être parmi les hommes (Editions de L'Iconoclaste) [11].
  • Thierry Gillyboeuf a traduit en 2011 Le rêve de porter des shorts pour toujours, publié dans une édition bilingue chez L’Oreille du Loup [12]

Prix et nominations

  • 1984 – Prix Kenneth Slessor pour The People's Other World
  • 1989 – Récipiendaire du Creative Arts Fellowship, bourse de création artistique de la Bibliothèque Nationale australienne
  • 1989 – Officier de l' Ordre d'Australie pour services rendus à la littérature Australienne
  • 1990 – Prix Grace Leven pour Dog Fox Field
  • 1993 – Prix Kenneth Slessor pour Translations from the Natural World
  • 1995 – Prix Pétrarque
  • 1996 – prix T. S. Eliot pour Subhuman Redneck Poems
  • 1997 – Considéré par le magazine National Trust of Australia comme l'un des cent trésors australiens vivants [13].
  • 1998 – Médaille d'or de la Reine pour son oeuvre poétique
  • 2001 – Nominé pour le prix International Griffin pour Learning Human
  • 2002 – Nominé pour le prix International Griffin pour Conscious & Verbal
  • 2005 – Prix Mondello (prix littéraire italien) pour Fredy Neptune

Notes et références


  1. (en) Dominica Sanda et Don Woolford, « Australian literary giant Les Murray dies », sur NewsComAu, (consulté le 29 avril 2019)
  2. « Auteurs Autistes: Voyage en Autistan - Liste de 42 livres », sur Babelio (consulté le 13 mai 2019)
  3. « Mort du “gentil géant” des lettres australiennes, Les Murray », sur www.actualitte.com (consulté le 13 mai 2019)
  4. (en-US) John Tranter, « The Vernacular Republic, by Les Murray, 1977 », sur Tranter's Journal: Marcel Proust's favourite orchid: the cattleya.,
  5. (en) J. M. Coetzee, « The Angry Genius of Les Murray », The New York review of Books,‎ ( ISSN  0028-7504, lire en ligne)
  6. (en-GB) « Time and eternity met in Les Murray’s sacramental poetry », sur Catholic Herald,
  7. (en-US) James Parker, « The Greatest Poet Alive », sur The Atlantic,
  8. Clément Solym, « Pas de Prix Nobel pour Leslie Murray, ni de maudite célébrité », sur www.actualitte.com,
  9. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z et aa (en) [1], page internet de Leslie Murray sur le site The Poetry Archive Web, consulté le 15 octobre 2007
  10. https://www.universalis.fr/encyclopedie/murray-leslie-allan-dit-les/
  11. « C'est une chose sérieuse que d'être parmi les hommes », sur Iconoclaste (consulté le 13 mai 2019)
  12. « (anthologie permanente) Les Murray », sur Poezibao (consulté le 13 mai 2019)
  13. https://www.mamamia.com.au/national-living-treasures/

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :