Dorothea Mackellar Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Dorothea Mackellar
Description de cette image, également commentée ci-après
Dorothea Mackellar
Naissance
Sydney, Australie
Décès (à 82 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture anglais

Œuvres principales

Isobel Marion Dorothea Mackellar (1885-1968) est une poétesse et écrivaine australienne connue sous le nom de Dorothea Mackellar. Elle écrit My Country en 1908, un des poèmes les plus célèbres d'Australie. Elle a écrit la poésie évocatrice en tant qu'Australienne nostalgique à Londres. Rejetant les notions d'anglophilie de son époque, elle a déclaré :

J'aime un pays brûlé par le soleil,
Une terre de vastes plaines,
De chaines de montagne déchiquetées,
De sécheresse et d'inondations.

J'aime ses horizons lointains,
J'aime le bijou qu'est sa mer,
Sa beauté et sa terreur
C'est pour moi, la grande terre brune [1] !

— Dorothea Mackellar, My Country

Biographie

Dorothea Mackellar était le troisième enfant et seule fille du chirurgien et député australien Charles Mackellar. Elle naquit dans la maison familiale de Point Piper, près de Sydney, le 1er juillet 1885. Évoluant parmi l'élite intellectuelle et administrative d'Australie, elle reçut une éducation privée à la maison, notamment en littérature, peinture, escrime et langues étrangères, jusqu'à ce qu'elle soit en âge de fréquenter l'Université de Sydney. De fréquents voyages en Europe, en Amérique et en Asie contribuèrent également à sa formation [2]. Elle parlait couramment plusieurs langues étrangères comme le français, l'allemand, l'espagnol et l'italien. À l'âge adulte, elle servit d'interprète à son père qu'elle accompagnait lors de ses voyages.

Elle se mit à l'écriture dès l’adolescence et écrivit la première version de son poème le plus connu en 1904, prise de nostalgie pour son pays alors qu'elle était malade à Londres. Ce poème fut publié pour la première fois dans la revue londonienne The Spectator [3], sous le titre de Core of my Heart et sous le pseudonyme de Dorothea Macrellail. Intégré (avec une légère modification à la troisième ligne de la dernière strophe [4]) à son premier recueil, The Closed Door (1911), cette œuvre fut finalement republiée en 1914, dans The Witch Maid, en version originale et sous le titre de My Country [5].

Indépendante de fortune et d'esprit, Dorothea Mackellar publia de la poésie et d'autres textes de 1908 à la mort de son père, en 1926. Son dernier recueil, Fancy Dress, date de la même année. Dans le monde britannique de l'époque, ses poèmes furent considérés comme l'archétype de la poésie du bush australien, évoquant les grandes plaines australiennes qu'elle avait connu lors de ses séjours sur les terres familiales, près de Gunnedah, au Nord Ouest des Nouvelles-Galles du Sud.

Par la suite, bien qu'elle fut une femme active et impliquée dans plusieurs sociétés littéraires, elle cessa de publier. Un recueil de ses journaux intimes de 206 pages fut cependant édité par Jyoti Brunsdon et publié en 1990 aux éditions Angus & Robertson [6].

Œuvres

Recueils de poésie

  • 1911: The Closed Door (and other verses). Poèmes déjà publiés dans The Spectator, le Bulletin de Sydney, Harper's Magazine, le Sunday Times et d'autres périodiques australiens. Australasian Authors' Agency, Melbourne.
  • 1914: The Witchmaid (and other verses). Certains poèmes étaient déjà inclus dans The Closed Door. J. M, Dent & Sons Ltd, Londres.
  • 1923: Dreamharbour. Longmans, Green and Co., Londres.
  • 1926: Fancy Dress. Angus & Robertson Ltd, Sydney.

Roman

  • 1913: Outlaw's Luck. Mills & Boon, Londres [7].

Références

  1. I love a sunburnt country, A land of sweeping plains, Of ragged mountain ranges, Of drought and flooding rains. I love her far horizons, I love her jewel-sea, Her beauty and her terror The wide brown land for me!
  2. (en) « About Dorothea Mackellar », sur Official Dorothea Mackellar Website (consulté le 17 décembre 2018)
  3. (en) Dorothea Macrellail, « Core of My Heart », The Spectator,‎ , p. 17 ( lire en ligne)
  4. (en) « History », sur Official Dorothea Mackellar Website (consulté le 17 décembre 2018)
  5. (en) « Core of My Heart », sur Wikisource, (consulté le 17 décembre 2018)
  6. (en) « I love a sunburnt country : the diaries of Dorothea Mackellar / edited by Jyoti Brunsdon », sur Trove / National Library of Australia (consulté le 17 décembre 2018)
  7. (en) « Outlaw's luck / by Dorothea MacKellar », sur Trove / National Library of Australia (consulté le 17 décembre 2018)

Lien externe

Sur les autres projets Wikimedia :