Bataille de York Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bataille de York
Description de cette image, également commentée ci-après
Mort du brigadier-général Zebulon Pike lors de la bataille de York.
Informations générales
Date
Lieu Actuel emplacement de Toronto, Canada
Issue Victoire des américains
Changements territoriaux Contrôle du lac et de la ville
Belligérants
Drapeau du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande  Royaume-Uni Drapeau des États-Unis États-Unis
Commandants
Roger Sheaffe Henry Dearborn
Isaac Chauncey
Zebulon Pike
Forces en présence
300 engagés
300 miliciens
100 indiens
1 700 hommes [1]
Pertes
62 tués
94 blessés [2]
300 capturés [3]
50 tués
265 blessés [4]

Guerre de 1812

Batailles

Coordonnées 43° 38′ 20″ nord, 79° 24′ 15″ ouest
Géolocalisation sur la carte : Canada
(Voir situation sur carte : Canada)
Bataille de York
Géolocalisation sur la carte : Ontario
(Voir situation sur carte : Ontario)
Bataille de York

La bataille de York est une bataille de la guerre de 1812 qui se déroula le , à York, dans le Haut-Canada ; ville qui deviendra plus tard la ville de Toronto. Une force américaine de 1 500 hommes, soutenue par une flottille, débarqua sur la rive ouest du lac Ontario.

La ville était défendue sous la direction du major-général Roger Hale Sheaffe, lieutenant-gouverneur du Haut-Canada, qui se trouvait alors dans la ville. L'assaut américain se fit sous le commandement du major-général Henry Dearborn, commandant de l'Armée du Nord américaine, ainsi que du commodore Isaac Chauncey de la marine, et du brigadier-général Zebulon Pike, dirigeant deux brigades, et qui trouva la mort lors de l'affrontement.

Les Américains défirent les forces britanniques en présence, et capturèrent la ville et le port. Mais le succès de l'opération fut entaché par des actes de pillage et d'incendies volontaires par les troupes américaines.

Références

  1. Borneman p.103
  2. Elting, p. 118
  3. Borneman p.104
  4. Roosevelt, p.188

Bibliographie

  • (en) Walter R. Borneman, 1812 : the war that forged a nation, New York, HarperCollins Publishers, , 349  p. ( ISBN  978-0-060-53112-6)
  • (en) John R. Elting, Amateurs, to arms! : a military history of the War of 1812, New York, Da Capo Press, coll. « Major battles and campaigns », ( ISBN  978-0-306-80653-7)
  • (en) C. S. Forester, The age of fighting sail : the story of the naval War of 1812, Sandwich, MA, Chapman Billies, , 284  p. ( ISBN  978-0-939-21806-6)
  • (en) J Mackay Hitsman, The incredible War of 1812 : a military history, Toronto, Robin Brass Studio, , 398  p. ( ISBN  978-1-896-94113-4)
  • (en) Jon Latimer, 1812 : war with America, Cambridge, Mass, Belknap Press of Harvard University Press, , 637  p. ( ISBN  978-0-674-03477-8 et 978-0-674-02584-4)
  • Morris Zaslow, The defended border; Upper Canada and the War of 1812, Toronto, Macmillan Co. of Canada, , 370  p. ( ISBN  978-0-770-51242-2)