Anita Desai Information

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anita Desai
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (83 ans)
Mussoorie Voir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Membre de
Genre artistique
Distinctions
Prononciation
Œuvres principales
Fire on the Mountain ( d) Voir et modifier les données sur Wikidata

Anita Desai, née Anita Mazumdar, est une romancière indienne d'expression anglaise née à Mussoorie ( Inde), le .

Biographie

Née d'un père bengali et une mère allemande, la romancière Kiran Desai, Anita Desai grandit en parlant le hindi avec le voisinage et l' allemand à la maison. Ayant appris l' anglais à l'école, elle considère avant tout cette langue comme une langue littéraire : elle écrit sa première nouvelle en anglais à l'âge de 9 ans. Elle parle aujourd'hui cinq langues : l'allemand, le bengali, l' urdu, l'hindi et l'anglais.

Elle fait ses études à la Queen Mary's Higher Secondary School de New Delhi, puis obtient un baccalauréat universitaire en littérature anglaise de l' université de Delhi en 1957. Elle épouse Ashvin Desai, directeur d'une compagnie en informatique. Le couple aura quatre enfants, dont Kiran Desai, future romancière et lauréate du prix Booker. C'est en pensant à ses enfants qu'elle emmène les week-ends près de Alibag qu'elle écrit et publie, en 1982, Un village près de la mer (The Village by the Sea) qui remporte le Guardian Children's Fiction Prize  (en) en 1983.

En 1984, Un héritage exorbitant (In Custody), roman sur le déclin d'un poète urdu, est finaliste pour le prix Booker et sera adapté au cinéma sous le titre In Custody  (en) par Ismail Merchant en 1993.

Anita Desai passe une bonne partie de sa vie à New Delhi. À partir de 1993, elle est professeur d' écriture créative au MIT et partage son temps entre New Delhi, les États-Unis et l'Angleterre.

En 1999, elle est de nouveau finaliste au prix Booker pour Le Jeûne et le Festin (Fasting, Feasting).

Œuvres

  • Cry, The Peacock (1963)
  • Voices in the City (1965)
  • Bye-bye Blackbird (1971)
  • The Peacock Garden (1974)
  • Where Shall We Go This Summer? (1975)
    Où irons-nous cet été ?, traduit par Anne-Cécile Padoux, Paris, Denoël, coll. « Empreinte », 1996 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 3082, 1998 ( ISBN  2-07-040471-4)
  • Cat on a Houseboat (1976)
  • Fire on the Mountain (1977)
    Le Feu sur la montagne, traduit par Paulette Vielhomme-Callais, Paris, Stock, coll. « Nouveau cabinet cosmopolite », 1986
  • Games at Twilight (1978)
    Jeux au crépuscule, traduit par Anne-Cécile Padoux, Paris, Denoël, coll. « Empreinte », 1995 ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2954, 1998 ( ISBN  2-264-02279-5)
  • Clear Light of Day (1980)
    La Claire Lumière du jour, traduit par Anne-Cécile Padoux, Paris, Denoël, coll. « Empreinte », 1993 ( ISBN  2-207-24037-1) ; réédition, Paris, 10/18, coll. « Domaine étranger » no 2807, 1996 ( ISBN  2-264-02280-9)
  • The Village by the Sea (1982)
    Un village près de la mer, traduit par Paulette Vielhomme-Callais, Paris, Gallimard, coll. « Folio junior » no 400, 1987 ( ISBN  2-07-033400-7)
  • In Custody (1984)
    Un héritage exorbitant, traduit par Paulette Vielhomme-Callais, Paris, Stock, coll. « Nouveau cabinet cosmopolite », 1985 ; réédition, Paris, Stock, coll. « Bibliothèque cosmopolite », 1992 ( ISBN  2-234-02447-1)
  • Baumgartner's Bombay (1988)
    Le Bombay de Baumgartner, traduit par Paulette Vielhomme-Callais, Paris, Stock, coll. « Nouveau cabinet cosmopolite », 1991
  • Journey to Ithaca (1995)
  • Fasting, Feasting (1999)
    Le Jeûne et le Festin, traduit par Anne-Cécile Padoux, Paris, Mercure de France, coll. « Bibliothèque étrangère », 2002 ; réédition, Paris, Gallimard, coll. « Folio » no 3762, 2002 ( ISBN  2-07-042432-4)
  • Diamond Dust and Other Stories (2000)
    Poussière de diamant, traduit par Anne-Cécile Padoux, Paris, Mercure de France, coll. « Bibliothèque étrangère », 2002
  • The Zigzag Way (2004)
    Un parcours en zigzag, traduit par Anne-Cécile Padoux, Paris, Mercure de France, coll. « Bibliothèque étrangère », 2006
  • The Artist of Disappearance (2011)
    L'Art de l'effacement, traduit par Jean-Pierre Aoustin, Paris, Mercure de France, coll. « Bibliothèque étrangère », 2013

Liens externes